Les ressources


Les carnets de route
Pérou – mai 2014

Cette 4ème et dernière mission 2014 réalisée grâce à la mobilisation de près de 1 000 classes au Défi Récylum, a permis l’électrification de plusieurs villages situés aux environs de Puerto Maldonado, dans la région du Madre Dios, tout près de l’équateur, au coeur de la plus grande forêt du monde, la forêt amazonienne. Cette région très chaude et très humide abrite autant d’habitants que la ville de Montpellier mais sur une surface de plusieurs fois la France. On y parle espagnol et 40 dialectes. Le Madre Dios est un affluent de l’Amazone. C’est le seul moyen de transport entre les villages de cette zone. Ce fleuve est particulièrement dangereux lors de la saison des pluies et abrite caïmans, serpents et autres piranhas !

Népal – Avril 2014

La 3ème mission réalisée grâce à la mobilisation de près de 1000 classes au Défi Récylum a permis l’électrification de 4 écoles du village de Deosa, dans la province retirée de Solu Khumbu, située à environ 50 km de l’Everest.
Une première étape préalable avait permis l’installation d’une pompe hydroélectrique pour alimenter le village en électricité.

Haïti – mars 2014

Cette seconde mission financée grâce à la mobilisation de près de 1 000 classes au Défi Recylum, a consisté à installer un éclairage photovoltaïque dans une école qui se situe dans la commune de Gressier, à environ 7 km du centre ville et 11 km de la ville de Leogane. Ces deux villes ont été parmi les plus dévastées lors du séisme du 12 janvier 2010. L’école, totalement détruite lors du tremblement de terre, a été reconstruite et inaugurée en mars 2013 à la grande joie des enfants qui pouvaient ainsi enfin revenir à l’école après des mois !

Burkina Faso – janvier 2014

La mission financée grâce à la mobilisation de près de 1 000 classes au Défi Recy-Lum, a consisté à installer un éclairage photovoltaïque dans 4 salles de classes de 4 villages différents.
Arrivés à Ouagadougou, les bénévoles d’Electriciens sans frontières se sont tout de suite mis en route pour Lalgaye. L’équipe a été obligée de faire une escale à Tengodogo pour passer la nuit, car circuler dans l’obscurité est dangereux.