Les écoles là-bas > école HAÏTI Départements du Sud, de la Grand'Anse et des Nippes

HAÏTI

Départements du Sud, de la Grand'Anse et des Nippes

Rénovation des installations électriques et électrification de 30 écoles dans 3 départements suite au passage de l’ouragan Matthew en 2016. 


L’intervention de notre partenaire Electriciens sans frontières a pour objectif de soutenir le retour durable des élèves dans les écoles, et de leur permettre d’étudier dans de bonnes conditions matérielles.

Emplacement géographique:

Les écoles concernées par la mission en Haïti sont situées dans 3 départements différents : le Sud, la Grand’Anse et les Nippes. Situés dans la partie sud de l’île, ils ont été particulièrement touchés par l’Ouragan Matthew en 2016.

Contexte:

L’ouragan Matthew a soufflé à plus de 250 km/heure et a détruit de nombreux bâtiments : les maisons, les hôpitaux, les centres de santé et les écoles. Il y a donc un gros travail de reconstruction à mener.

Notre partenaire Electriciens sans frontières a rejoint un consortium de 5 ONG françaises et haïtiennes, qui s’engagent dans un projet ambitieux de réhabilitation d’écoles. Chacune va s’occuper d’une mission différente : reconstruire les murs, monter les toits, installer des tableaux et des chaises, installer ou réinstaller l’électricité.

Electriciens sans frontières rénovera les installations électriques de 30 écoles, d’où les projets « Haïti 1 », « Haïti 2 » et « Haïti 3 » à soutenir via le Défi Récylum, chacun représentant une dizaine d’écoles. Certaines écoles sont en cours de reconstruction, mais les délais sont différents en fonction des zones, donc tous les bâtiments ne seront pas prêts en même temps pour être électrifiés. Il est possible que les écoles du département de la Grand’Anse ne soient pas reconstruites au moment de la mission. Alors qu’il était prévu d’électrifier une soixantaine d’écoles, ce sont au final une trentaine d’écoles qui seront équipées. En attendant, beaucoup d’élèves font école sous des tentes installées en situation d’urgence.

Les régions concernées sont essentiellement agricoles. Les habitants y pratiquent une culture de survie, c’est-à-dire que ce qu’ils récoltent sert à les nourrir, pas à être revendu. Le tourisme n’existe pas dans ces régions, qui sont très pauvres. Les habitants ont compris qu’un moyen de sortir de la pauvreté était l’éducation, la demande pour la scolarisation des enfants est donc très forte.

Les besoins et les actions prévues lors de la mission:

L’essentiel de la mission va consister à électrifier des écoles, ou à redonner la lumière à celles qui l’ont perdu suite au passage de l’ouragan. Des prises électriques seront également installées.

Les travaux vont être réalisés par des entreprises locales, qui connaissent bien le territoire et ont les compétences pour installer l’électricité dans les écoles. Une équipe de deux personnes d’Electriciens sans frontières sera présente pour accompagner les travaux sur place.

Les bénéfices de la mission pour les habitants:

La réhabilitation des écoles et l’apport de la lumière offrira de meilleures conditions matérielles et pédagogiques aux élèves et à leurs enseignants. Pour les collégiens et les adultes, cela donnera la possibilité de dispenser des cours du soir.

L’électrification des écoles permettra également d’utiliser un ordinateur pour celles qui en ont, et de recharger les téléphones portables. En Haïti, il n’y a que des téléphones portables, qui sont très importants pour la vie des familles. En 2016, les téléphones ont notamment joué un rôle crucial pour prévenir les pécheurs partis en mer qu’un ouragan approchait. Certains ont pu rentrer au port à temps et ainsi garder la vie sauve.